Un job au Parc Astérix : Florian, l'homme à la tronçonneuse

A l'occasion de l'ouverture du Parc Astérix pour les fêtes de fin d'année, Job Etudiant est allé à la rencontre des jeunes talents du parc d'attractions. Aujourd'hui, on part à la rencontre de Florian, jeune comédien qui revêt le costume de Jason, l'homme à la tronçonneuse de la maison hantée.

@jobetudiant
Florian face à l'objectif de Job Etudiant; Crédits photo : Mélanie Faure

"Je travaille sur le Parc Astérix à l'année. A l'origine, je travaille sur les attractions, en tant qu'assistant manager dans les files d'attente et l'accueil du cinéma 4D. Pour Halloween, j'ai été recruté pour me plonger dans la peau de Jason, l'homme à la tronçonneuse. J'ai passé un casting et j'ai été sélectionné avec d'autres personnes. Ce job n'est pas simple : on a un peu mal aux pieds, mal aux mains, mais c'est si gratifiant qu'on en oublie les courbatures (rires) ! J'effraye les visiteurs derrière mon masque et ma tenue pleine de sang. Ce rôle se démarque car on est le visage de la maison hantée : de plus, on déambule dans les allées du parc et on fait peur aux visiteurs."

"J'arrive à 11 heures sur le parc pour enfiler le costume. A 11h30, je vais au maquillage et j'enfile la perruque. A midi, l'attraction ouvre. On est trois Jason par heure. On est dans notre cage avec la tronçonneuse dans les mains et on attend que les visiteurs arrivent pour leur faire une peur bleue ! C'est un job assez sportif ! La dernière heure, on participe au défilé dans les allées du parc, à 18h15. Les trois Jason ouvrent le drakkar, le bateau viking et sèment le peur sur leur chemin."

@jobetudiant
Florian dans la peau de Jason; Crédits photo : Mélanie Faure

"J'ai un CDD de 8 mois pour un temps de travail hebdomadaire de 35 heures. Je viens de La Réunion. Après ma licence Arts du spectacles et théâtre à Montpellier, je suis monté à Paris. J'ai commencé au Parc Astérix à un poste d'étudiant, dans l'hôtellerie. Puis j'ai accepté de travailler sur le parc. Je vis en région parisienne, à 15 minutes du parc, ce qui est très pratique. C'est la troisième fois que je rempile pour un nouveau contrat. Aujourd'hui, je ne suis pas prêt de partir !"

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure