Après la colocation, le "coliving" pour les étudiants ?

Une start-up new-yorkaise a lancé le concept du coliving, concept de plusieurs appartements dont les locataires partagent les pièces communes. Un mode de vie qui a conquis les jeunes de 18 à 35 ans et pourrait bientôt débarquer en Europe...

@jobetudiant
Crédits photo : Le Blog Hub Grade

Après la colocation, découvrez le "coliving". Ce concept, né aux Etats-Unis pour faire face aux prix des loyers élevés, pourrait bientôt faire son arrivée en France. Parmi ceux et celles qui ont adopté ce mode de vie, Nandita, originaire de Bombay en Inde. La jeune femme ne connaissait personne quand elle est arrivée à New York. Et pour ne pas habiter toute seule dans un "studio lugubre", elle a opté pour une chambre en "coliving". Elle vit avec des colocataires dans un des 14 appartements d'un petit immeuble du quartier branché du Lower East Side géré par la start-up Quarters. Implanté dans 14 pays et 15 villes, on compte d'ores et déjà plus de 10 000 membres. Mais ce que Nandita préfère, c'est de profiter des espaces communs : une grande cuisine agrémentée d'une longue table et de coins divans, une terrasse où elle peut travailler, et un toit aménagé. "J'ai rencontré des gens d'origines tellement différentes, avec qui je suis devenue amie", se réjouit-elle. Et lorsqu'elle est partie à la recherche d'un emploi, elle a même trouvé de l'aide auprès de ses "colocataires".

@jobetudiant
Crédits photo : Quarters

Le fait d'habiter ensemble n'est pas nouveau, entre les colocations, les dortoirs étudiants ou les résidences pour personnes âgées. Mais face à la montée des loyers dans les grandes villes et à l'évolution des modes de vie, des start-up proposent de s'occuper de tout, y compris de la vie sociale de leurs résidents. Nombre d'entre elles se targuent d'organiser des événements une à plusieurs fois par semaine - des visites de musées au cours de cuisine - et de permettre à leurs résidents de communiquer sur une application dédiée. "Les millenials veulent faire partie d'une communauté", remarque Alex Cohen, agent immobilier pour la société Compass. Habitués aux services comme Airbnb ou Uber, "ça ne les dérange pas de partager" les espaces communs.

@jobetudiant
Crédits photo : Quarters

La demande étant au rendez-vous, en particulier de la part des jeunes de 18 à 35 ans de la génération "millenials", les projets se multiplient. Le cabinet Cushman & Wakefield estimait dans un rapport diffusé en mai que les principales start-up de coliving aux Etats-Unis proposaient environ 3200 chambres. Et en avaient 16 700 dans les tuyaux. Quarters gère trois résidences à New York et Chicago et se prépare à grandir vite : sa maison mère basée en Allemagne, Medici Living, vient de lever 300 millions de dollars juste pour son expansion aux Etats-Unis, en plus d'1 milliard d'euros pour l'Europe.

Source : Agence France Presse

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure